Avis aux gueux : La vieille charité ouvre les portes de sa prison

Avis aux gueux : La vieille charité ouvre les portes de sa prison. Située en plein cœur du « Panier », dans le quartier le plus vieux de France, cette bâtisse datant du XVIIe siècle rappelle à ses visiteurs novices un air de couvent. Or, l’histoire de ce site classé monument historique depuis le 29 Janvier 1951 va vous surprendre …

Mais qu’est-ce donc que la vieille charité ?

La vieille charité est aujourd’hui un espace multiculturel qui héberge :

  • Musée Antique de Méditerranée (Acronyme : MAM)
  • Le musée d’art Africains, Océaniens et Amérindiens ; (Acronyme : MAAOA)
  • Centre international de poésie de Marseille (Acronyme : CipM)
  • Le miroir, salle de cinéma
  • Associations
  • Centres de recherche
  • (La Vieille charité à la capacité d’accueillir des expositions temporaires intéressantes. Restez donc informés par son programme)

Savez-vous pourquoi a été lancée la construction de cette bâtisse ?

Le lancement de ce projet de construction a débuté en 1940 lorsqu’un édit royal est signé pour enfermer les gueux de la cité. De ce fait, la ville de Marseille voulait à la fois contrôler la misère et lutter contre les insécurités croissantes. Pourtant, le projet de construction n’a commencé qu’en 1670 seulement en raison de problème de financement. L’architecte phocéen Pierre Puget entama la réalisation de cet édifice, dont la chapelle entre 1679 et 1707.

Ainsi, les gueux étaient donc enfermés de force dans cette prison, une période de l’histoire marseillaise que l’on nomme sans aucune fierté aujourd’hui, le « grand enfermement des pauvres ». Prison ou refuge pour gueux, quoi qu’il en soit, des centaines de famille furent entassées entre ses murs pendant plus d’un siècle.

 

Imaginez-vous les quotidiens précaires de ces mendiants ?

Chaque prisonnier contribuait au travail de la cité. Les hommes construisaient des bateaux, les femmes étaient assignées au ménage et les enfants apprentis boulangers. Une vie bien misérable pour ceux qui ont été enfermés entre ces murs.

 

Le temps passe, l’utilisation de la Vieille Charité aussi …

Ce monument bâti pour des raisons peu glorieuses représente l’un des symboles de la ville. Il convient également de dire qu’il a bien évolué à travers le temps. Transformée en hospice pour personnes âgés et enfants à la fin du XIX siècle, la Vieille Charité s’est très rapidement métamorphosée pour servir à l’armée en 1905. Riche d’histoire, cette bâtisse a pourtant été longtemps laissée à l’abandon puisqu’il a fallu attendre 1961 pour que la Ville de Marseille entreprenne la restauration. Des travaux qui ont duré 25 ans, pour terminer en 1986.

Infos Pratiques :

Horaires :   

Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h                                                                                                                     Fermeture les lundis, sauf les lundis de pâques, de pentecôte, le 1er janvier, le 1er mai, le 25 et 26 novembre.

Comment s’y rendre ?

  • Tram : station Sadi Carnot
  • Metro : Joliette
  • Bus : Le numéro 49 arrêt place de Lenche

Adresse précise : 2 Rue de la Charité 13002 Marseille

Partagez vos photos avec nous avec le #MarseilleCity

Touristes et Marseillais, vous n’avez aucune excuse de ne pas visiter la Vieille Charité… Alors on se rejoint la bas ? 🙂

Gladys

Laisser un commentaire